DEGUSTATION DU DOMAINE PECHEUR, VIGNERON A DARBONNAY

Ce 8 décembre 2014, je me suis rendu à Darbonnay, près de Lons-le- Saunier, au domaine PECHEUR lors d’une sortie avec l’Association des sommeliers du Jura/Franche-Comté. Je suis accueilli chaleureusement par Monsieur PECHEUR qui m’invite à déguster les vins du domaine.

La dégustation est divisée en quatre parties : d’abord le crémant rosé, les vins rouges, les vins blancs et les spécialités.


Crémant du Jura brut  rosé

 Issus des cépages Poulsard (2/3) et Trousseau (1/3), ses fines bulles et ses arômes fruités conservent tout l’apparat de moments festifs.

Mousse crémeuse homogène d’une couleur blanchâtre, les bulles sont très fines, et remontent délicatement à la surface. La robe est rose claire avec des reflets saumonés, brillante et dense.
Nez très agréable sur des notes de fruits rouges, d’agrumes, de fleurs blanches, de poivre noir et une pointe de soufre.
Attaque fraîche, un milieu frais, une évolution sur la rondeur. Les bulles donnent du dynamisme au vin avec une finale fraîche et pointe amère.

 

Côtes du Jura « Chardonnay » 2011

Vieilli en fût de chêne pendant 20 à 24 mois, ce Chardonnay est typé et riche en bouche.

Robe jaune  pâle  avec des  reflets  argentés, brillante et dense.
Nez très aromatique sur des notes de fruits blancs, d’agrumes, de poivre blanc, de chèvrefeuille, d’une note d’élevage  (grillé – toasté, vanille, bois neuf) et anisée.
Attaque fraîche, un milieu frais, une évolution sur la rondeur et la gourmandise avec une finale équilibrée.

 

Côtes du Jura « Cuvée 3 cépages » 2011

Ce rouge typique du Domaine PÊCHEUR est la clé de tous vos mets. Les trois cépages qui composent cette cuvée spéciale (un tiers de Poulsard, un tiers de Pinot Noir et un tiers de Trousseau) ont la particularité d’avoir été vendangés et vinifiés ensemble.

Robe  rouge rubis éclatant, avec des reflets de jus de cerises mûres, brillante et dense.
Nez très aromatique sur des notes de fruits rouges mûrs, croquants, à l’eau de vie, d’épices, florales et d’une touche boisée.
Attaque vive, avec un tanin présent, un milieu frais, une évolution sur la rondeur, et une finale fraîche avec pointe amère et ronde.

 

Côtes du Jura « Trousseau  » 2011

Plus typé que son acolyte le Poulsard, leur Trousseau est un vin puissant élevé en fût de chêne pendant un an.

Robe  rouge rubis éclatant, avec des reflets de jus de cerises mûres, brillant, dense.
Nez très aromatique sur des notes de fruits rouges croquants, à l’eau de vie, d’épices, et florales.
Attaque vive, avec un tanin présent, asséchant, un milieu frais, une évolution sur la rondeur, et une finale équilibrée avec une pointe amère.

 

Côtes du Jura  » Trousseau  » 2012

Robe  rouge rubis éclatant, avec des reflets de jus de cerises noires mûres, brillante, dense.
Nez très aromatique sur des notes de fruits rouges croquants, à l’eau de vie, d’épices, animales, sous bois  et florales.
Attaque vive, avec un tanin présent, un milieu frais, une évolution sur la rondeur, et une finale équilibrée avec une pointe amère.

 

Côtes du Jura  » Pinot  Noir » 2010

Le Pinot Noir est vieilli en fût pendant un an, afin de conserver toute sa fougue en bouche ! Corsé

Robe  rouge rubis éclatant, avec des reflets de jus de cerises noires mûres, brillante, dense.
Nez très aromatique sur des notes de fruits rouges croquants, mûres, d’épices, sous bois  et florales.
Attaque souple, avec un tanin mûr, un milieu frais, une évolution sur la rondeur, et une finale équilibrée avec une pointe amère (astringent).

 

Côtes du Jura  » Pinot Noir  » 2013

Robe rouge rubis éclatant, avec des reflets de jus de cerises noires mûres, brillante, dense.
Nez très aromatique sur des notes de fruits rouges croquants, d’épices et florales.
Attaque souple, avec un tanin présent, un milieu frais, une évolution sur la rondeur, et une finale équilibrée avec une pointe amère.

 

Côtes du Jura  » Savagnin » 2010

Le Savagnin du domaine PÊCHEUR est élevé et vieilli sous voile pendant minimum 3 ans.

Robe jaune  pâle  avec des  reflets  argentés, brillante.
Nez très aromatique sur des notes de fruits blancs (pomme verte), de fruits secs (noix, amande), de poivre blanc, de curry, de chèvrefeuille, de vieux Comté.
Attaque fraîche, un milieu frais, une évolution sur la rondeur et la gourmandise avec une finale fraîche, ronde et amère.

 

Château – Chalon 2006

Robe jaune clair  avec des  reflets dorés, brillante.
Nez très aromatique sur des notes de fruits blancs (pomme verte), d’agrumes (zeste), de fruits secs (noix, amande fraiche), de poivre blanc, de chèvrefeuille, d’un bouquet printanier et  d’épices  (curry, safran).
Attaque fraîche, un milieu frais, une évolution sur la rondeur et la gourmandise avec une finale équilibré.

 

Côtes du Jura  » Vin Jaune » 2007

Robe jaune clair  avec des  reflets dorés, brillante.
Nez très aromatique sur des notes de fruits blancs (pomme verte), d’agrumes (zeste), de fruits secs (noix, amande fraiche), de poivre blanc, de chèvrefeuille, d’un bouquet printanier, minérales et  d’épices  (curry, safran).
Attaque fraîche, un milieu frais, une évolution avec une finale fraîche avec une pointe amère.

 

Côtes du Jura  » Vin Jaune  » 2003

Robe jaune clair  avec des  reflets dorés, brillante.
Nez très aromatique sur des notes de fruits blancs (pomme verte), d’agrumes (zeste), de fruits secs (noix, amande grillée, raisin de Corinthe), de poivre blanc, de chèvrefeuille, d’un bouquet printanier et  d’épices  (curry, safran).
Attaque souple, un milieu frais, une évolution sur la rondeur avec une finale fraîche avec une pointe ronde et amère  (astringent).

 Côtes du Jura « Vin Jaune » 1991

 

Premier nez fermé, avec une impression métallique qui se dissipe très vite pour s’ouvrir sur des notes sauvages, de champignons et d’amandes amères.
L’attaque en bouche est poivrée, avec une belle puissance mais la finale révèle une certaine sécheresse et aridité. 1991 : année du gel !

Ce Vin Jaune aurait peut-être mérité d’être ouvert longtemps à l’avance…

Côtes du Jura  » Vin de Paille » 2009

Robe ambrée, avec des reflets vieil or, brillante.
Nez très aromatique sur des notes de fruits confits, de miel,  de zestes d’agrumes, de pâte de coing, de fruits secs (abricot, pomme, ananas).
Attaque fraîche et douce, un milieu frais, une évolution sur la rondeur et la gourmandise avec une finale fraîche et douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*